WWW.MORSAY.NET

LE SITE OFFICIEL DU PRÉSIDENT MORSAY

Le programme du président Morsaysortir la France de la galère

Le président Morsay a un plan pour sortir la France de la galère, aider les plus pauvres et lutter contre les grandes entreprises et la police nationale. Morsay est le seul candidat à vouloir restaurer la liberté et la prospérité pour les citoyens du monde, pas pour l'état français.

Le Communisme

S'il y a bien une idéologie mortifère à laquelle on peut lier non seulement l'érosion constante de nos libertés civiles et économiques, la prise de pouvoir de plus en plus importante de l'état français dans nos vies et la quasi-totalité de tous les génocides des siècles précédents, c'est le communisme.

Le communisme est une théorie d'organisation politique et sociétale basée sur un système de production centralisée sous l'égide d'un gouvernement planificateur et autoritaire. Dans un tel système social il n'existe ni droit naturel, ni liberté, ni propriété, le communisme est donc naturellement incompatible avec le projet de liberté et responsabilité individuelle que défend Morsay.

Bien au-delà des simples considérations théoriques que l'on peut porter sur cette politique liberticide de coercition collectiviste, le communisme a aussi et surtout été à la cause de toutes les tyrannies et tous les génocides que l'humanité ait connu. Nazisme, fascisme, stalinisme, socialisme, corporatisme ont tous un point d'ancrage commun : le communisme.

Sans même parler des centaines de millions de morts causés par cette idéologie totalitaire, le communisme est également la cause de la pauvreté, de la misère et de la précarité à travers le monde.

Mais le communisme ne touche pas tout le monde de la même manière, sinon ce ne serait pas aussi grave. Le communisme a permis l'émergence d'une nouvelle classe sociale, parasitaire et très aisée, qui vit du dur labeur des citoyens honnêtes et travailleurs.

Oppresser les citoyens et violer leurs libertés fondamentales peut se révéler très lucratif pour les bureaucrates et les lobbyistes proches du pouvoir puisque ceux-ci composent dorénavant la tranche la plus riche de la population, bien plus fortunés que les créateurs de richesses et les investisseurs.

Mais pour Morsay il ne s'agit pas seulement de lutter contre les crimes passés et présents du communisme, ou même d'empêcher de nouvelles dictatures liberticides d'émerger, mais bien de demander des comptes à l'oligarchie qui a profité d'un système égalitariste et fasciste.

- Morsay

Procès du Communisme

De même qu'il y eut un procès du nazisme à Nuremberg, il doit y avoir un procès du communisme à Clignancourt car nazisme et communisme deux faces d'une même pièce : le totalitarisme étatique.

Le procès de Clignancourt, ou procès intenté au communisme politique, doit servir d'exemple en condamnant fermement tous les défenseurs de l'étatisme et ceux ayant soutenu moralement ou financièrement les actions de l'état français tant en France qu'à l'étranger.

L'ensemble de la caste politique française sera poursuivie pour crimes économiques, complot, haute trahison et usure. Les responsables des forces de police seront également jugés pour délits d'initiés et racket.

Le procès du communisme politique doit envoyer un message fort aux adeptes de l'état tout-puissant et des doctrines collectivistes en résultant, et doit aussi faire valoir les droits des citoyens exploités par la coercition étatique et leur fournir un dédommagement conséquent.

L'élément le plus important du procès au communisme de Clignancourt est la fin de l'impunité de l'état français et de la police, deux catalyseurs du système socialiste dirigiste, et la restauration de nos libertés fondamentales et de nos droits.

Morsay veut rendre l'état et les institutions publiques responsables de leurs actions, au même titre que n'importe quel citoyen. Le programme de Morsay étant basé sur la liberté et la responsabilité individuelle, les actions de l'état français doivent être jugées impartialement.

Le programme de Morsay veut également redonner une place à la propriété privée, antithèse du communisme et de l'étatisme totalitaire. Les assauts par la police ou l'état contre la propriété privée des citoyens seront condamnés sévèrement.

Enfin, ce procès au communisme marquera la fin de la politique de planification et d'interventionnisme étatique, et le retour à une économie de marché libre et hors de contrôle du gouvernement.