WWW.MORSAY.NET

LE SITE OFFICIEL DU PRÉSIDENT MORSAY

Le programme du président Morsaysortir la France de la galère

Le président Morsay a un plan pour sortir la France de la galère, aider les plus pauvres et lutter contre les grandes entreprises et la police nationale. Morsay est le seul candidat à vouloir restaurer la liberté et la prospérité pour les citoyens du monde, pas pour l'état français.
!! Cliquez ici pour en savoir plus !!!


Le Racisme de la France

L'état français est un état raciste.

Et c'est ce racisme qu'il faut combattre au nom de la liberté. Car la désétatisation est aussi et surtout un combat contre le racisme.

Le racisme est l'antithèse de la liberté et de la tolérance, puisqu'il s'agit d'un concept fondamentalement étatiste.

Ce sont les états, en particulier l'état français et la police nationale, qui promeuvent et encouragent le racisme.

Les jeunes des quartiers et les sans-papiers sont souvent les premières victimes de ce racisme instituionalisé et aux origines fascistes.

Le combat contre le racisme et pour la liberté est donc un combat essentiel du parti Morsay.

Le racisme de l'état français

Aujourd'hui le racisme est devenu un problème majeur en France, et c'est même un des principaux obstacles à la réussite des jeunes de quartiers.

Mais d'où vient ce racisme des Français ?

Racisme et collectivisme des Français

Le racisme est avant tout une doctrine collectiviste, c'est-à-dire qui voit les gens en temps que groupes plutôt qu'individus. Comme tous les collectivismes le racisme est une forme de fascisme.

Le racisme des Français vient principalement des médias qui diffusent à longueur de journées un message de haine et d'intolérance ; il n'y a qu'à voir le journal télévisé de TF1 pour s'en rendre compte, la propagande raciste et islamophobe est omniprésente.

Même quand les médias ne sont pas ouvertement racistes envers les minorités ethniques, ils le sont indirectement par le biais de concepts intentionnellement vagues et eux-mêmes très franchement collectivistes : "laïcité", "intégration", "identité nationale"... tous ces concepts ne veulent strictement rien dire mais sont très utiles pour attiser la haine de l'étranger sans éveiller de soupçons.

Et loin d'être dissimulé, ce fascisme éhonté est au contraire encouragé et soutenu.

Si l'on n'est pas raciste, si l'on ne croit pas à la propagande des médias, si l'on ne se laisser pas berner par la démagogie xénophobe des partis politiques : on est une "racaille", un "voyou", un "non-intégré"... Voilà ce qu'ils veulent nous faire croire.

Ce racisme institutionalisé doit être combattu au même titre que les autres dérives totalitaires de l'état français.

Le passé colonisateur et raciste de la France

Mais le collectiviste forcené présent dans la propagande médiatique seul ne suffit pas à expliquer ce racisme inhérent à la France.

Pourquoi la France est-elle si raciste ? Outre l'aspect collectiviste dont nous venons de parler, un autre élément de réponse se trouve dans le passé colonisateur de la France.

Par le passé, la France a longtemps cultivé un esprit raciste et xénophobe. Cet esprit raciste de la France se retrouve dans le discours des politiciens étatistes actuels.

Le passé colonisateur se traduit par la peur de l'autre et la haine de l'étranger, deux sentiments qui naissent d'un certain complexe d'infériorité entretenu par les médias corporatistes.

C'est dans ces mêmes médias que l'on entend parler du "communautarisme", une sorte de projection du fanatisme raciste des politiciens Français.

Le communautarisme est pointé du doigt comme un enfermement ou un isolationnisme par les mêmes politiciens qui veulent fermer les frontières et déporter les minorités, ce sont eux les vrais fachos intolérants qui vivent du spectre d'une France colonisatrice et impérialiste.

Contre le racisme de la France je vote Morsay

Le parti Morsay est le seul parti anti-raciste car il est le seul parti à reconnaître la place de l'individu, quelle que soit sa couleur de peau ou sa religion, dans la société.

C'est d'ailleurs pour cette raison que les médias boycottent le président Morsay, car son message rassemble les citoyens plutôt que de les diviser.

Un vote pour le président Morsay est un vote pour la liberté, et contre le racisme.